Sur Heather               À propos de la FCF   
 





Le message de la
 directrice exécutive


avril 2018

 

Bonjour à tous les membres de la FCF,

Ce mois-ci, j’aimerais faire le point sur quelques sujets importants liés aux services aux membres.

Tout d’abord, comme je l’ai déjà mentionné, l’un des projets les plus importants de la Fondation cette année est la mise à jour de la plateforme de TaxFind. L’an dernier, en préparation de cette démarche, nous avons sollicité une rétroaction considérable de la part des membres, et vous avez été très clairs quant au rôle crucial de cet outil unique dans votre travail en tant que professionnels de la fiscalité.

Nous avons pris connaissance de vos préférences et de vos contrariétés concernant la version actuelle de TaxFind, et nous avons reçu d’excellentes suggestions sur la façon d’améliorer l’expérience utilisateur. Nous essayerons d’en intégrer un grand nombre dans la nouvelle plateforme. Nous avons également entendu des commentaires – dans ce cas-ci, unanimement positifs – sur la qualité du contenu de TaxFind, qui englobe des décennies de pensée fiscale de pointe au Canada. Le thème récurrent, à cet égard, était la confiance. Abstraction faite des questions techniques liées à l’évolution rapide du domaine de la technologie de recherche, nos membres font confiance au contenu de TaxFind pour les aider à mieux comprendre, à naviguer dans un environnement complexe et à fournir des conseils précis. Ainsi, alors que Susan Wong (la gestionnaire de TaxFind) et moi lancions le projet de mise à jour le mois dernier, l’idée de cette confiance était au premier plan dans nos esprits.

Notre objectif global est d’augmenter la grande qualité du contenu de TaxFind avec un outil de recherche de qualité équivalente qui fournira des informations précises et complètes. Les éléments importants comprendront une interface utilisateur et un affichage des résultats plus clairs et plus intuitifs. Nous examinons les possibilités de personnalisation qui permettront aux utilisateurs de mieux intégrer TaxFind dans leur flux de travail, et nous tentons de déterminer la meilleure façon d’intégrer l’apprentissage automatique qui améliorera le processus de recherche et fournira des résultats plus étoffés.

Nous migrerons vers une plateforme unique – c’est-à-dire TaxFind en ligne – principalement en raison des limites de la technologie du DVD. Notre objectif est de lancer la nouvelle plateforme TaxFind en ligne cet automne, et nous prévoyons éliminer progressivement le DVD au cours de la prochaine année. Bien que je reconnaisse qu’un certain nombre de membres utilisent encore le DVD (malgré le fait qu’il n’est mis à jour qu’une seule fois par an), nous sommes persuadés que tous les membres, y compris ceux qui sont actuellement en faveur du DVD, trouveront le TaxFind amélioré irrésistible.

D’autres détails suivront au cours des prochains mois dans le cadre du projet TaxFind, et nous surveillerons les commentaires des membres tout au long du processus. J’aimerais remercier les membres qui ont pris le temps d’apporter une contribution précieuse jusqu’à présent. (Si vous souhaitez participer mais que vous ne l’avez pas encore fait, veuillez en informer Susan [swong@ctf.ca] ou moi [hevans@ctf.ca].)

Le deuxième grand domaine d’activité axé sur les membres au sein de la Fondation à l’heure actuelle est la planification des conférences. L’an dernier, nous avons eu une saison de conférences très réussie, avec une forte participation et un excellent contenu. Ce vif intérêt a été en partie alimenté par l’incertitude découlant des changements proposés à l’imposition des sociétés privées, du projet BEPS et de la réforme fiscale américaine. Le dialogue lors des conférences est important pour la communauté fiscale, non seulement pour ceux qui assistent aux événements, mais aussi pour ceux qui bénéficient par la suite des comptes-rendus publiés dans TaxFind.

Nous continuons d’innover tant au niveau de la programmation que de la livraison de nos événements afin de répondre à l’évolution des attentes des membres. Nous tenons la plupart de nos grands événements traditionnels (les conférences annuelle et régionales) à l’automne. Ces événements sont de plus en plus souvent agrémentés d’événements plus petits ou plus ciblés, comme la récente conférence sur la planification successorale et la conférence sur la réforme fiscale américaine, qui ont également été diffusées en direct sur le Web. Avec nos conférences, nous nous efforçons de réagir rapidement aux développements importants dans le monde de la fiscalité tout en conservant notre analyse approfondie traditionnelle. Tout ce travail – sauf pour ce qui est fait par les petites mais rigoureuses équipes de planification de conférences et de rédaction de la Fondation – est accompli par nos bénévoles, qui représentent une ressource inestimable que nous devons veiller à ne pas surcharger.

Le Conseil des gouverneurs, comme vous pouvez l’imaginer, a fourni une orientation et une supervision très utiles en ce qui concerne tous les aspects de notre programmation. Lors de la prochaine réunion en mai, nous examinerons le programme des conférences et j’attends cette rencontre avec impatience. Je considère que les éléments clés sont au nombre de trois : la cadence (déterminer le bon nombre d’événements et le moment idéal); le contenu (décider quels sujets traiter et comment équilibrer la vitesse de réponse avec la profondeur de l’analyse); et les canaux (organiser la livraison en personne et numérique, l’accès en direct et à la demande, la disponibilité en français et en anglais). Il est important d’établir un juste équilibre. Au cours des prochains mois, nous solliciterons directement les membres au moyen de sondages sur ces questions. J’espère que vous partagerez vos réflexions.

On se reparle le mois prochain.


 

Heather L. Evans
Directrice exécutive et chef de la direction

 


août