Le message de la directrice exécutive

  Sur Heather                À propos de la FCF            
 Archivé   
   

Janvier 2021


Bonne année à tous les membres de la FCF -

J'espère que vous avez réussi à vous détendre et à vous ressourcer pendant la période des fêtes, surtout après une année des plus difficiles et des plus mouvementées. Au moins, avec la campagne de vaccination qui vient de commencer, nous pouvons espérer un retour à un semblant de vie normale prépandémie. Même si le timing reste incertain, une chose semble claire : le rythme soutenu que les fiscalistes ont connu en 2020 devrait se poursuivre en 2021.

L’année dernière, le nombre de modifications législatives a été important et le marché des transactions a également été très actif; les conseillers des entreprises publiques et privées ont été occupés jusqu'à la toute fin de l'année. La perspective d'une évolution fiscale considérable, à la fois au niveau national et mondial, est à entrevoir.

Au Canada, nous prévoyons au printemps, le dépôt d’un premier budget fédéral depuis près de deux ans, préparé sous la direction d'un nouveau ministre des Finances. Compte tenu de l'ampleur du déficit fédéral prévu dans l'Énoncé économique de l’automne dernier, de nouvelles mesures fiscales semblent inévitables. Celles-ci donnent lieu à de nombreuses spéculations. L'Énoncé économique de l'automne comprenait également des plans (y compris des consultations) pour étudier les règles anti-évitement générales et spécifiques. (La Cour suprême du Canada a accepté d'entendre deux causes qui portent sur la RGAE cette année, ce qui donnera un aperçu supplémentaire de cet important sujet.) De plus, l'Énoncé économique de l'automne a soulevé la possibilité d'adopter une taxe sur les services numériques. La poursuite de cette initiative dépendra de l'existence ou non de progrès sur le front mondial; l'OCDE s'emploie à trouver une solution multilatérale et consensuelle qui évitera la nécessité d'une telle taxe, mais cette tâche est des plus ardues. À la Fondation, nous sommes impatients de fournir des commentaires éclairés et un aperçu sur toutes ces questions dans les mois à venir.

Je m’attends à une année bien remplie et productive à la Fondation. Plus tard ce mois-ci, notre comité des conférences se réunira pour faire un bilan des événements de 2020 et commencer à planifier en détail les événements pour 2021. Nous avons beaucoup appris (en particulier, l'importance de la flexibilité) de la série virtuelle de conférences de l'automne dernier, et nous utiliserons ces leçons pour améliorer nos prochaines offres. Notre série de publications élaborée pour 2021 est solide et comprend un traité très attendu sur la RGAE, édité par Brian Arnold. Un projet axé sur la conception et la mise en œuvre de la prochaine itération des améliorations de TaxFind est également prévu pour plus tard cette année.

Finalement, nous avons récemment commencé à travailler sur la mise à jour d’un plan stratégique pour la Fondation. Le plan que nous avions établi pour la période 2016-2020 s'est avéré une source inestimable en ce qui concerne l'établissement des priorités, l'allocation des ressources et la mesure des progrès, et nous avons suivi ce plan jusqu'à son aboutissement. Les perturbations causées par la pandémie nous forcent à renouveler notre planification plus rapidement que prévu, mais elles posent également un défi unique et passionnant, qui nous oblige à définir de nouvelles façons de fonctionner. Nous avons entrepris des recherches qui nous aideront à mieux comprendre l'évolution du marché des services professionnels au Canada et les moyens par lesquels la Fondation peut mieux soutenir ses membres et la communauté fiscale en général. Notre conseil des gouverneurs dirigera cet exercice et nous demanderons à bon nombre de nos membres et autres parties prenantes de nous faire part de leurs commentaires. J'ai bien hâte de collaborer avec beaucoup d'entre vous dans le cadre de cet effort important. Veuillez communiquer avec moi si vous souhaitez partager vos réflexions sur tout aspect de notre travail.

On se reparle le mois prochain.

Heather L. Evans,
Directrice exécutive et chef de la direction